Exposition hommage à Alain Lacoste

publié le 16 Juil 2022

Du 16 juillet au 30 septembre

Nous tenons à rendre hommage à Alain Lacoste, décédé au printemps 2022, qui laisse une oeuvre dense et remarquable.
Alain Lacoste réalisait des sculptures à partir de bois de récupération ou de souches, peignait sur toutes sortes de matériaux de rebut et dessinait sur des photographies de magazine dont il détournait le sens. Il exploitait l’imprévu, les taches, les supports hétéroclites dont son inventivité le poussait à s’emparer.
Autodidacte éclairé, curieux et cultivé – son importante bibliothèque en témoigne – Lacoste se référait à Picasso, Goya, Delvaux, admirait les Expressionnistes, cite Dubuffet
et se reconnaissait en Chaissac, qu’il qualifiait de “bricoleur de génie”. Il créait sans cesse, enfermé dans son atelier où personne ne doit le déranger.

Vernissage le 16 juillet à 17h suivi du concert de Versus

 

Exposition permanente Paul Amar

publié le 16 Avr 2022

Du 16 avril au 30 septembre

Voilà près de 10 ans maintenant que la Galerie Paul Amar dédiée à l’artiste haut en couleurs, est ouverte à l’étage du musée. En 2021, une grande exposition sur le coquillage au Musée de la Nacre et de la Tabletterie de Meru dans l’Oise présentait des pièces de Paul Amar.
En 2022, c’est le grand retour des grandes pièces de la collection au sein du musée aveyronnais.
Obsédé par la création d’oeuvres grandiloquentes largement inspirées d’influences aussi diverses que le baroque, la religion ou l’art africain, il mélange ces courants artistiques en créant des tableaux grandioses faits de coquillages les plus divers (huîtres, coraux, bigorneaux, moules…) qu’il meule, cisèle et ajoure dans l’une des chambres de sa demeure qui fait office d’atelier, pour ensuite les peindre à l’acrylique ou au vernis à ongle aux teintes irréelles, pour en faire des fresques immenses. Son travail est présent dans toutes les grandes collections d’Art Brut, à Lausanne, à la Fabuloserie, au LAM, à la fondation Treger Saint Silvestre.

+ La Galerie Paul Amar

[EXPO D’ÉTÉ] Des fleurs dans le Buisson

publié le 16 Juil 2021

Exposition du 16 juillet au 9 septembre

En 2021, vive le pouvoir des fleurs ! Après le grand succès de l’exposition «Du bic dans le buisson» en 2019, organisée autour d’une technique, le Musée propose une exposition imaginée autour d’une thématique forte. L’année compte sur les fleurs pour mettre un peu de couleur sur nos murs. La présence de la flore et du végétal dans l’art est réelle et prolifique. Ces fleurs et plantes, tantôt joyeux, printanières, menaçantes, imposantes, irréelles ou mystifiées formeront le fil conducteur de l’exposition thématique d’été «Des fleurs dans le Buisson», imaginée par Pol Lemétais, directeur du Musée. Car ces éléments traversent l’oeuvre de bon nombre d’artistes.
Ce sera l’occasion de redécouvrir des classiques de l’Art brut (comme Paul Amar) mais aussi de nombreux artistes singuliers contemporains. Au total, le travail de plus de 30 artistes est à découvrir !

Peintures, dessins, collages, sculptures, installations… La fleur sera l’occasion de multiplier les formats et les techniques pour en présenter un panel étonnant. La fleur nous fera aussi traverser les époques du début du XXe siècle à aujourd’hui, et à traverses les frontières, avec des oeuvres de France, de Belgique, des Etats-Unis, de Pologne, d’Afrique…

Si bien que si changer les femmes et les hommes avec des géraniums s’avère difficile, fleurir votre été avec cette exposition paraît certain !


Photo : oeuvre de Patrick Chapelière.

Vernissage le 16 juillet suivi de la Soirée Bartas

Clarin’Zo

Musique de l’Est mais un peu d’ici quand même

Un duo guitare et clarinette quasi-acoustique. Des influences du rock progressif, du trad, et de musiques de l’Est.

Les Triplets de Belleville

Jazz manouche sur son 31
Ils sont trois, deux guitares, une contrebasse et ils jouent du Django mais aussi leur compos. Bref, ça swingue à volo !

Exposition « Des fleurs dans le Buisson »

publié le 11 Juil 2021

Exposition du 16 juillet au 18 septembre 2021

En 2021, vive le pouvoir des fleurs ! Après le grand succès de l’exposition «Du bic dans le buisson» en 2019, organisée autour d’une technique, le Musée propose une exposition imaginée autour d’une thématique forte. L’année compte sur les fleurs pour mettre un peu de couleur sur nos murs. La présence de la flore et du végétal dans l’art est réelle et prolifique. Ces fleurs et plantes, tantôt joyeux, printanières, menaçantes, imposantes, irréelles ou mystifiées formeront le fil conducteur de l’exposition thématique d’été «Des fleurs dans le Buisson», imaginée par Pol Lemétais, directeur du Musée. Car ces éléments traversent l’oeuvre de bon nombre d’artistes.
Ce sera l’occasion de redécouvrir des classiques de l’Art brut (comme Paul Amar) mais aussi de nombreux artistes singuliers contemporains. Au total, le travail de plus de 30 artistes est à découvrir !

Peintures, dessins, collages, sculptures, installations… La fleur sera l’occasion de multiplier les formats et les techniques pour en présenter un panel étonnant. La fleur nous fera aussi traverser les époques du début du XXe siècle à aujourd’hui, et à traverses les frontières, avec des oeuvres de France, de Belgique, des Etats-Unis, de Pologne, d’Afrique…

Si bien que si changer les femmes et les hommes avec des géraniums s’avère difficile, fleurir votre été avec cette exposition paraît certain !


Photo : oeuvre de Patrick Chapelière.

Vernissage le 16 juillet suivi de la Soirée Bartas

Clarin’Zo

Musique de l’Est mais un peu d’ici quand même

Un duo guitare et clarinette quasi-acoustique. Des influences du rock progressif, du trad, et de musiques de l’Est.

Les Triplets de Belleville

Jazz manouche sur son 31
Ils sont trois, deux guitares, une contrebasse et ils jouent du Django mais aussi leur compos. Bref, ça swingue à volo !

[EXPO de PRINTEMPS] La collection du MAB et une expo collective de masques

publié le 20 Mai 2021

Du 20 mai au 7 juillet

Le musée ouvrira ses portes le 3 avril si la situation sanitaire le permet, avec une exposition de la collection et exposition participative «A vos Masques». L’association a proposé à tous, artistes, adultes, enfants, de laisser sa créativité s’exprimer librement sur un masque chirurgical. Peinture, dessin, collage, couture… le musée a reçu 180 masques, d’individuels, de structures, d’artistes, et ce venant de toute la France. Une sélection des œuvres ont été exposées le temps d’un week-end en décembre. Ils seront montrés à nouveau pour l’ouverture 2021, dans un nouvel accrochage exhaustif.Aux côtés de cette exposition on retrouve des oeuvres de la collection d’Art brut et singulier du Musée et des prêts. Une attention particulière sera portée à des oeuvres jamais montrées. Avec des oeuvres de Mina Mond, Sylvain Corentin, Joseph Kurhajec, Pierre Amourette, Béatrice Elso, Pierre-Joseph Kurhajec, Gérard Cambon….

Ouverture du Musée le 20 mai !

publié le 17 Mai 2021

C’est la réouverture ! L’équipe du musée des Arts Buissonniers est heureuse d’ouvrir ses portes le jeudi 20 mai 2021. Le musée présente exclusivement pour ce début de saison des œuvres issues de sa collection d’Art Brut, d’art singulier et d’art populaire, avec les œuvres d’artistes emblématiques, ou encore des « pépites » de sa collection, rarement montrées. On pourra découvrir le travail de François Montchâtre, Marina Pelosi, Joël Lorand, Mina Mond, Anaïs Eychenne, Philippe Amourette, Didier Estival, Philippe Azéma, Ghyslaine et Sylvain Staëlens.

L’occasion de découvrir l’exposition « A vos masques »   collective. En 2020, l’association a proposé à tous, adultes, enfants, de laisser sa créativité s’exprimer librement sur un masque chirurgical. Peinture, dessin, collage, couture… 180 masques métamorphosés venant de toute la France sont arrivés à Saint-Sever. Mais avec les confinements successifs, ils n’ont pu avoir la visibilité qu’ils méritent. Les voilà donc présentés aux côtés des oeuvres du musée.

Avec le musée ouvre aussi le Bar Tassou, le café accolé au musée pour siroter un verre en terrasse après la visite et avant de prolonger vers le Jardin de Sculptures et la Construction insolite, les autres curiosités de Saint-Sever.

Du 20 mai au 7 juillet 20201

Ouvert en mai du jeudi au samedi, de 14h30 à 18h et en juin du mardi au samedi, de 14h30 à 18h30

05 65 99 97 97 – www.lesnouveauxtroubadours.fr

 

 

 

 

François Jauvion invité de l’été

publié le 04 Juil 2020

Exposition du 11 juillet au 12 septembre

Nous sommes heureux de présenter les planches de dessins de l’artiste François Jauvion pour l’exposition d’été.

Maquettiste depuis 1994, François Jauvion imagine les portraits de « maîtres » bruts et singuliers, en les entourant de leurs chefs-d’œuvre et de leurs outils de travail. Il crée ainsi des planches au au rendu extraordinaire, minutieusement dessinées au crayon feutre noir et colorées à l’aquarelle, fourmillant de détails, pétries de tendresse et d’humour acerbe.

Le Musée des Arts Buissonniers, qui possède dans son fonds bon nombre d’œuvres réinterprétées par François Jauvion a donc choisi de montrer, pour mieux les faire dialoguer, les planches de l’artiste aux côtés des œuvres évoquées sur ses planches. On pourra découvrir son hommage à des artistes «classiques» de l’Art Brut comme Paul Amar bien sûr (photo ci-contre), puisque une galerie dédiée à l’artiste a ouvert en 2013 dans le musée, mais aussi Aloïse Corbaz, Michel Nedjar, Alexandre Lobanov, François Montchâtre… On retrouvera également les œuvres et les planches dédiées à des artistes singuliers contemporains comme Sylvain Corentin, Evelyne Postic, Ghyslaine et Sylvain Staëlens

Avec les oeuvres et les planches de :
Paul Amar, Giovanni Bosco, Gérard Cambon, Jean-Michel Chesné, Aloïse Corbaz, Sylvain Corentin, Philippe Dereux, Ted Gordon, Sabrina Gruss, Jaber, Danielle Jacqui, Alain Kieffer, Thierry Lambert, Alexander Lobanov, François Monchâtre, Michel Nedjar, Raymonde et Pierre Petit, Evelyne Postic, Emile Ratier, André Robillard, Friedrich Schröder Sonnenstern, Ghyslaine et Sylvain Staelens, Miroslav Tichy, Jean Tourlonias, Germain Van der Steen, Pépé Vignes, Jacqueline Vizcaino et Adolf Wölfli.

 

Sortie de « L’ imaginer singulier de François Jauvion »

Événement cette année, François Jauvion publie en 2020 le premier volume de son Panthéon de l’art brut, singulier et inclassable, « L’ imaginer singulier ». Un livre que vous pourrez découvrir et vous procurer au Musée !

Vernissage vendredi 10 juillet

Soirées Bartas (cafés-concert) au Bar Tassou, le bar du Musée des Arts Buissonniers, sur la place du village

19h : Les mieux du stade –  Spectacle de cirque tout public

Ce soir, le FIC affronte l’EFCB. Venez revivre l’ambiance du stade en famille ou entre amis. Ambiance, émotion et passion du rugby garantis !

21h  : Collectif Urgence Migraphone  – Fanfare gouailleuse et sans costume, avec un répertoire documento-mondialiste spontané

INFOS PRATIQUES

Pour les soirées du vendredi, la participation est libre mais nécessaire ! L’ensemble des mesures en vigueur pour la protection anti-Covid19 sont respectées.

Bar’tassou – Ouvert en juillet et août de 15h à 20h et en soirée les vendredis et samedis. Musée des Arts Buissonniers – 05 65 99 97 97

Résidence de sculpture de Sylvain Corentin en août

En août, l’artiste Sylvain Corentin sera accueilli en résidence dans le village. La résidence était initialement prévue en avril. Pendant près d’un mois, celui qui est connu pour ses « anarchitectures » blanches et aériennes s’attaquera à un bloc de pierre rouge de pays, sous le regard des visiteurs. La sculpture habitera la place du village pendant un an, puis rejoindra le Jardin des Sculptures de Saint-Sever.

Lire l’article sur la venue de Sylvain Corentin 

Réouverture du musée le 6 juin et expo post-confinement

publié le 05 Juin 2020

Avec deux mois de retard en raison de la crise sanitaire que nous traversons, le Musée des Arts Buissonniers ouvrira ses portes le 6 juin prochain avec une exposition post-confinement puis invite François Jauvion en juillet, avant la résidence de sculpture de Sylvain Corentin en août.

Exposition déconfinée des confinés du 6 juin au 5 juillet

Dès le 6 juin, le musée ouvre ses portes et présente de nouvelles pièces de sa collection d’Art Brut, singulier et populaire. C’est aussi l’ouverture de la Galerie Paul Amar.

Elle présente aussi  une exposition post-confinement « L’exposition déconfinée des confinés» assez surprenante, qui sortira des sentiers de l’art hors-normes…. Elle rassemble les créations (dessins, peintures, photos, vidéos) des habitants du village (d’ici ou de cœur) qui, pendant les huit semaines de confinement, se sont prêtés au jeu et ont créé sur huit thèmes. Place désormais à l’exposition d’une sélection des réalisations assez surprenantes, aux côtés du fonds d’Art Brut, d’art singulier et populaire. Ce sera aussi l’occasion de découvrir dans le musée des Arts Buissonniers et à l’étage dans la Galerie Paul Amar, les derniers travaux de rafraîchissement et les petits aménagements réalisés.

 

Les mesures de protection // COVID-19:

  • Visite limitée à 10 personnes en même temps dans chaque pièce du musée (pas d’inscription préalable)
  • Respect des distances avec les autres visiteurs et avec le personnel
  • Gel hydroalcoolique à votre disposition à l’entrée
  • Port du masque conseillé mais non obligatoire
  • Venez avec votre verre, nous le remplirons !

Réouverture du musée

publié le 04 Avr 2020

Samedi 4 Avril 2020 de 14h30 à 18h : réouverture du musée des Arts Buissonniers.

Pour les vacances d’avril et dans le cadre de la résidence d’artiste de Sylvain Corentin le musée sera ouvert tous les jours du lundi au dimanche (jours fériés inclus) de 14h30 à 18h du samedi 4 Avril au dimanche 19 avril inclus.

Ensuite il sera ouvert du jeudi au samedi aux mêmes horaires.