François Jauvion invité de l’été

publié le 04 Juin 2020

Exposition du 11 juillet au 12 septembre

Nous sommes heureux de présenter les planches de dessins de l’artiste François Jauvion pour l’exposition d’été.

Maquettiste depuis 1994, François Jauvion imagine les portraits de « maîtres » bruts et singuliers, en les entourant de leurs chefs-d’œuvre et de leurs outils de travail. Il crée ainsi des planches au au rendu extraordinaire, minutieusement dessinées au crayon feutre noir et colorées à l’aquarelle, fourmillant de détails, pétries de tendresse et d’humour acerbe.

Le Musée des Arts Buissonniers, qui possède dans son fonds bon nombre d’œuvres réinterprétées par François Jauvion a donc choisi de montrer, pour mieux les faire dialoguer, les planches de l’artiste aux côtés des œuvres évoquées sur ses planches. On pourra découvrir son hommage à des artistes «classiques» de l’Art Brut comme Paul Amar bien sûr (photo ci-contre), puisque une galerie dédiée à l’artiste a ouvert en 2013 dans le musée, mais aussi Aloïse Corbaz, Michel Nedjar, Alexandre Lobanov, François Montchâtre… On retrouvera également les œuvres et les planches dédiées à des artistes singuliers contemporains comme Sylvain Corentin, Evelyne Postic, Ghyslaine et Sylvain Staëlens

Avec les oeuvres et les planches de :
Paul Amar, Giovanni Bosco, Gérard Cambon, Jean-Michel Chesné, Aloïse Corbaz, Sylvain Corentin, Philippe Dereux, Ted Gordon, Sabrina Gruss, Jaber, Danielle Jacqui, Alain Kieffer, Thierry Lambert, Alexander Lobanov, François Monchâtre, Michel Nedjar, Raymonde et Pierre Petit, Evelyne Postic, Emile Ratier, André Robillard, Friedrich Schröder Sonnenstern, Ghyslaine et Sylvain Staelens, Miroslav Tichy, Jean Tourlonias, Germain Van der Steen, Pépé Vignes, Jacqueline Vizcaino et Adolf Wölfli.

 

Sortie de « L’ imaginer singulier de François Jauvion »

Événement cette année, François Jauvion publie en 2020 le premier volume de son Panthéon de l’art brut, singulier et inclassable, « L’ imaginer singulier »soit une partie conséquente (environ 80 dessins). Un livre que vous pourrez découvrir et vous procurer au Musée !

Vernissage vendredi 10 juillet

Vernissage de l’exposition suivi, à 21h, de la « Soirée Bartas » spéciale au bar du Musée, le Bar’Tassou avec  le spectacle de rue Les mieux du stade et le concert du Collectif Urgence Migraphone, Fanfare gouailleuse et sans costume, avec un répertoire documento-mondialiste spontané.

Résidence de sculpture de Sylvain Corentin en août

En août, l’artiste Sylvain Corentin sera accueilli en résidence dans le village. La résidence était initialement prévue en avril. Pendant près d’un mois, celui qui est connu pour ses « anarchitectures » blanches et aériennes s’attaquera à un bloc de pierre rouge de pays, sous le regard des visiteurs. La sculpture habitera la place du village pendant un an, puis rejoindra le Jardin des Sculptures de Saint-Sever.

Lire l’article sur la venue de Sylvain Corentin