[EXPO D’ÉTÉ] Des fleurs dans le Buisson

publié le 16 Juil 2021

Exposition du 16 juillet au 9 septembre

En 2021, vive le pouvoir des fleurs ! Après le grand succès de l’exposition «Du bic dans le buisson» en 2019, organisée autour d’une technique, le Musée propose une exposition imaginée autour d’une thématique forte. L’année compte sur les fleurs pour mettre un peu de couleur sur nos murs. La présence de la flore et du végétal dans l’art est réelle et prolifique. Ces fleurs et plantes, tantôt joyeux, printanières, menaçantes, imposantes, irréelles ou mystifiées formeront le fil conducteur de l’exposition thématique d’été «Des fleurs dans le Buisson», imaginée par Pol Lemétais, directeur du Musée. Car ces éléments traversent l’oeuvre de bon nombre d’artistes.
Ce sera l’occasion de redécouvrir des classiques de l’Art brut (comme Paul Amar) mais aussi de nombreux artistes singuliers contemporains. Au total, le travail de plus de 30 artistes est à découvrir !

Peintures, dessins, collages, sculptures, installations… La fleur sera l’occasion de multiplier les formats et les techniques pour en présenter un panel étonnant. La fleur nous fera aussi traverser les époques du début du XXe siècle à aujourd’hui, et à traverses les frontières, avec des oeuvres de France, de Belgique, des Etats-Unis, de Pologne, d’Afrique…

Si bien que si changer les femmes et les hommes avec des géraniums s’avère difficile, fleurir votre été avec cette exposition paraît certain !


Photo : oeuvre de Patrick Chapelière.

Vernissage le 16 juillet suivi de la Soirée Bartas

Clarin’Zo

Musique de l’Est mais un peu d’ici quand même

Un duo guitare et clarinette quasi-acoustique. Des influences du rock progressif, du trad, et de musiques de l’Est.

Les Triplets de Belleville

Jazz manouche sur son 31
Ils sont trois, deux guitares, une contrebasse et ils jouent du Django mais aussi leur compos. Bref, ça swingue à volo !

Exposition Art Étrange au Château de Taurines

publié le 18 Juil 2018

La belle exposition Art Étrange au château de Taurines (Aveyron) présente l les oeuvres du Musée des Arts Buissonniers, du Créahm-Bruxelles (un atelier de création pour personnes handicapées mentales) et de l’artiste Stan N’Doli, du 16 juillet au 28 octobre.

« Trois protagonistes choisis pour montrer la dimension singulière de ce qui appartient de facto à la création brute contemporaine ainsi que pour aller à la rencontre de ceux qui la font, avec comme fil rouge ce qu’il y a de commun dans leur démarche » selon Françoise Dal, directrice du Creahm – Bruxelles.

Infos pratiques

Du 16.07 au 28.10 au Château de Taurines, 12120 Centrès, Aveyron

Entrée : 5 € – valable un mois Pass : 7 € – valable toute la durée de l’exposition Gratuit : pour les -18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi Entrée gratuite le mercredi

Heures d’ouverture : – Du 16.07 au 15.09 : ouvert tous les jours de 14h à 19h – Du 16.07 au 28.10 : ouvert les samedis et dimanches de 14h à 18h – Fermé le mardi

Autour de l’exposition, un programme de conférences, projections et ateliers.

Une expo organisée par l’association YaQua & Cie.

https://yaqua.wordpress.com/

L’album du vernissage

Vernissage de l'exposition Art Étrange au château de Taurines (Aveyron), avec les oeuvres du Musée des Arts…

Publiée par Musée des Arts Buissonniers sur Mardi 17 juillet 2018

 

Week-end spécial « L’Aveyron, j’y vis. Je le visite aussi ! »

publié le 07 Avr 2018

Pensez-vous vraiment tout connaître de l’Aveyron ?

Notre département est riche d’un patrimoine extraordinaire : naturel, culturel, patrimonial, contemporain… du nord au sud, d’est en ouest. Les 7 et 8 avril 2018 les plus beaux sites de l’Aveyron vous attendent pour un week-end spécial. L’occasion de (re)découvrir les sites culturels, touristiques et patrimoniaux à deux pas de chez vous

Le programme  au Musée des Arts Buissonniers

Ouverture de 10h à 18h

En continu :

  • visites guidées du Musée des Arts Buissonniers et de son exposition  Paños – Art carcéral chicano
  • Visite guidée du Jardin de Sculptures et de la Construction Insolite.
  • Jeu de piste Les Galets Peints des Galopins en accès libre dans le village pour les enfants et les familles.
  •  Escape Game dans le village pour les plus grands. L’art est en danger. Alerte à la Construction Insolite qui est visée. Aidez-nous à sauver Saint-Sever !
  • Samedi 7 avril à 16h

Inauguration de l’exposition Paños mexicains – L’art carcéral

  • Dimanche 8 avril de 10h à 12h – Atelier de pratique artistique « autour des paños »

A la manière des détenus chicanos qui s’exprimaient sur leur quotidien, leurs foi, leur envies, venez exprimer votre créativité sur des mouchoirs. Avec Aurélie Fourrier, plasticienne

  • Dimanche 8 avril à 14h : Miette.

Spectacle de Marionnettes (jeune public) par les Commères, la troupe de Saint-Sever. Cette adaptation du conte slave BabaYaga raconte les aventures de Miette, courageuse petite fille contrainte par sa marâtre d’aller chercher du fil et une aiguille chez Babayaga la terrible sorcière.

Exposition Paños, Art carcéral Chicano

publié le 31 Mar 2018

Du 31 mars au 30 juin 2018, le Musée des Arts Buissonniers présente l’exposition Paños, Art Carcéral Chicano dédiée à l’art du Paño , diminutif de pañuelo, (mouchoir en espagnol) qui s’est développé dans les prisons du sud-ouest des États-Unis à la fin des années 40, avec la première affirmation de l’identité chicano en Amérique du nord. Une exploration saisissante et foisonnante de l’art carcéral chicano.

  • Vernissage le 7 avril à 16h
  • Atelier en famille autour des paños le 8 avril de 10h à 12h dans le cadre du week-end « Les trésors de l’Aveyron »

En savoir +

Paul Amar nous a quitté

publié le 02 Déc 2017

 

Paul Amar nous a quitté le 29 novembre, il s’est éteint à Paris à l’âge de 98 ans.
Bien sûr, cette nouvelle nous plonge dans une profonde tristesse. Le Musée des Arts Buissonniers voit partir l’une de ses égéries et c’est le village de Saint Sever tout entier qui perd l’un de ses personnages.

L’histoire de Paul Amar et du Musée des Arts Buissonniers est, comme très souvent dans les belles histoires, celle d’une rencontre, entre Paul Amar et Pol Lemétais, par l’intermédiaire de Nadine Servant.

En 2012, une exposition au Musée des Arts Buissonniers est consacrée à cet artiste figure de proue de l’art hors normes et à son monde fantastique fait de coquillages colorés.  Ce temps d’échange entre Paul et Rose Amar et les gens de l’association, du village et de la région, a laissé des souvenirs impérissables.

 

Rose et Paul Amar, vernissage de l’exposition au Musée des Arts Buissonniers, 2012

Il faut dire que l’œuvre comme le personnage sont atypiques et attachants.
Ses œuvres grandiloquentes sont essentiellement réalisées à partir de coquillages les plus divers (huîtres, coraux, bigorneaux, moules…) et inspirées d’influences aussi diverses que le baroque, la religion ou l’art africain.

Et le personnage n’en est pas moins coloré ! Ancien coiffeur et chauffeur de taxi, Paul Amar a commencé à créer assez tard dans son appartement parisien. Il était volubile, intarissable sur ses inspirations, ses techniques et ses œuvres et les discussions s’avéraient souvent drôles !

 

Inauguration de la Galerie Paul Amar, 2013

Ainsi est née la proposition de Paul Amar au Musée des Arts Buissonniers d’être dépositaire d’une partie de ses œuvres, dans le village de Saint Sever du Moustier.
Cette idée, assez folle, d’accueillir dans le village cette création prolifique et inclassable a enthousiasmé les membres de l’association.
Réaménagement, peinture… Ainsi est née en 2013  la Galerie Paul Amar à l’étage du Musée, et ses deux pièces entièrement consacrées à la folie des coquillages, avec un espace pour les enfants. Car l’oeuvre de Pol Amar est un formidable support à la médiation et à l’enthousiasme des plus jeunes pour l’art.

 

Merci Paul Amar pour cet émerveillement sans limite et cette œuvre inépuisable.

A sa famille et à ses proches, nous adressons nos sincères condoléances et notre chaleureux soutien.

Pour que perdure la folie des coquillages et l’esprit de Paul Amar !

 

Un hommage à Paul Amar par Guy Tarbass

(images tournées lors des différentes expositions depuis 2012)

Le site : www.paulamar.fr

Exposition Mina Mond

publié le 14 Juil 2017

Du 14 juillet au 16 septembre, l’exposition d’été du Musée des Arts Buissonniers présente pour la première fois le travail de Mina Mond ainsi qu’une exposition collective de nombreux artistes à découvrir. 

En savoir plus

Assemblée générale des Nouveaux Troubadours

publié le 25 Fév 2017

Le samedi 25 février 2017 a lieu l’Assemblée général de l’association

Rendez-vous pour les adhérents, les non-adhérents, les anciens et les futurs bénévoles à 15h au Musée des Arts Buissonniers.

L’assemblée générale sera suivie d’un apéritif dinatoire

Nous ferons un court bilan de notre grande année 2016 et de toutes ses activités :

  • expositions au musée et expos à l’extérieur
  • Construction Insolite et séjours & stages
  • ateliers
  • fanfare
  • Bartas festival et Fête des Châtaignes

Avant de parler des projets 2017 qui sera une grande année. En effet l’association Les Nouveaux Troubadours va souffler ses 30 bougies.   Qu’on se le dise !

Les 14 et 15 juillet, on fêtera ça en musique, en spectacles, en expos avec coup de rétroviseurs, séances souvenirs et albums photos, et séquences émotion assurées.

Alors si vous avez des photos, des documents, des archives, des souvenirs dans un coin de tête, des vidéos… C’est le moment de les sortir du carton, de vider le grenier, de coucher vos histoires sur papier et de nous contacter !

05 65 99 97 97

La résidence de sculpture de 100TAUR

publié le 01 Déc 2016
100TAUR devant sa sculpture. Jardin des Sculptures -

100TAUR devant sa sculpture. Jardin des Sculptures – Musée des Arts Buissonniers – Saint Sever du Moustier (12) – Octobre-décembre 2016

Dans le Jardin des Sculptures, venez découvrir la sculpture de pierre de 100TAUR. L’artiste était en résidence du 31 octobre au 3 décembre 2016 dans le village et le Musée des Arts Buissonniers lui consacrait une exposition.

 

Burin et marteau en main et poussière tout autour, il a sculpté une pierre de pays sur la place du village sans ménager pas sa peine et sans faire cas de la météo. 100TAUR semblait inspiré par les statues menhirs de la région et sa sculpture onirique fourmille de détails et de références, a mixé les effets et combiné les techniques pour révéler la pierre.

 

100 TAUR est un plasticien, peintre, graffeur et sculpteur toulousain qui produit une oeuvre onirique et fantasque, empreinte d’univers surréalistes et monstrueux.
Nous sommes ravis de l’avoir accueilli en résidence pour s’essayer à la sculpture sur une pierre de pays qu’il a sculptée dans le vent, le froid et sous la pluie….  sur la place du village durant toute la résidence. Nous étions curieux de voir peu à peu naître la « bête », et nous n’avons pas été déçu !

 

 

 

 

Un bestiaire onirique et fantastique

En effet les animaux et la nature traversent toute son oeuvre, vaste bestiaire coloré, onirique et surréaliste : bébêtes qui font peur, limaces aux yeux multiples, chimères indescriptibles, monstres informes et gluants, animaux à l’air méchant….
Sa fascination pour la nature et pour les mythologies du monde est saisissante sur les fresques d’animaux géants au Muséum de Toulouse ou sur les monstres au Musée des Augustins.  Son atelier est digne d’un paléontologue ou d’un aventurier : un fatras de plumes, d’os, de crânes, d’animaux naturalisés, d’hameçons, des bouts de nature divers récoltés au fil des promenades.

Low-brow ou pop surréalisme

On classe souvent son œuvre protéiforme dans la famille du low-brow, ou pop surréalisme, culture populaire underground née aux États-Unis, en marge des circuits académiques. Ses influences sont foisonnantes : littérature fantastique, personnages de fiction, mythologie grecque, livres d’anatomie. De Bob l’éponge aux films de Murnau, de Centaure aux Chevaliers du Zodiaque, d’Edgar Allan Poe à Star Wars.

D’abord figure du graff ( qui est pour lui un support mais non un discipline) on lui doit,  toujours à Toulouse, la fresque de la façade du Couvent des Dominicains représentant Saint Dominique sur 100m2 et des réalisations un peu partout en Europe et aux États-Unis.

Une 6e oeuvre pour le Jardin des Sculptures

Chaque année depuis 2010, le Musée des Arts Buissonniers accueille un artiste au cours d’une résidence d’un mois au coeur du village, provoquant des moments de rencontres et d’échanges. La sculpture rejoint ensuite le Jardin des Sculptures où les œuvres de Joseph Kurhajec, Pierre Amourette, Jean-Yves Gosti, Rosy Caldier, Zéfrino et Pierre-Yves Kurhajec sont installées. En 2017, la statue de 100 Taur a rejoint le Jardin des Sculptures lorsque est arrivée une nouveau bloc de pierre vierge. En octobre 2017 c’est le poète et plasticien Joël Thépault qui est venu en résidence. En savoir + ici)

Place de l’église – 12370 Saint Sever du Moustier – 05 65 99 97 97 – www.lesnouveauxtroubadours.fr

Aller + loin

Le blog de la résidence de 100TAUR : http://artsbuissonniers.blogspot.fr

Un aperçu vidéo de la résidence :

Le site de l’artiste : https://100taur.fr/

 

 

 

Exposition et résidence de 100TAUR

publié le 15 Oct 2016

L’artiste 100TAUR (Nicolas Giraud) est en résidence de sculpture du 31 octobre au 3 décembre 2016 et le Musée des Arts Buissonniers consacre une exposition à ce plasticien, sculpteur et graffeur. Rendez-vous le 31 octobre pour le vernissage de cette exposition « monstrueuse » pour le jour d’Halloween avant de Fêter les Châtaignes !

100 TAUR un plasticien, peintre, graffeur et sculpteur toulousain qui produit une oeuvre onirique et fantasque, empreinte d’univers surréalistes et monstrueux.
Nous sommes ravis de l’accueillir en résidence pour s’essayer à la sculpture sur une pierre de pays du 31 octobre au 3 décembre  qu’ils sculptera sur la place du village durant toute la résidence. Nous sommes aussi très curieux de voir quelle « bête » naîtra de cette pierre !

Un bestiaire onirique et fantastique

Car les animaux et la nature traversent toute son oeuvre, vaste bestiaire coloré, onirique et surréaliste : bébêtes qui font peur, limaces aux yeux multiples, chimères indescriptibles, monstres informes et gluants, animaux à l’air méchant….
Sa fascination pour la nature et pour les mythologies du monde est saisissante sur les fresques d’animaux géants au Muséum de Toulouse ou sur les monstres au Musée des Augustins.  Son atelier est digne d’un paléontologue ou d’un aventurier : un fatras de plumes, d’os, de crânes, d’animaux naturalisés, d’hameçons, des bouts de nature divers récoltés au fil des promenades.

Low-brow ou pop surréalisme

On classe souvent son œuvre protéiforme dans la famille du low-brow, ou pop surréalisme, culture populaire underground née aux États-Unis, en marge des circuits académiques. Ses influences sont foisonnantes : littérature fantastique, personnages de fiction, mythologie grecque, livres d’anatomie. De Bob l’éponge aux films de Murnau, de Centaure aux Chevaliers du Zodiaque, d’Edgar Allan Poe à Star Wars.

D’abord figure du graff ( qui est pour lui un support mais non un discipline) on lui doit,  toujours à Toulouse, la fresque de la façade du Couvent des Dominicains représentant Saint Dominique sur 100m2 et des réalisations un peu partout en Europe et aux États-Unis.

L’exposition : du 31 octobre au 3 décembre

Huiles, sculptures, gravures et autres réjouissances. Nicolas Giraud expose son œuvre « monstrueuse » du 31 octobre au 3 décembre.  Rendez-vous pour le vernissage de son exposition et le démarrage de sa résidence de sculptures le 31 octobre à 18 h 00 au Musée des Arts Buissonniers.
>Le vernissage sera suivi de la Fête des châtaignes à la Salle des Fêtes.
> L’exposition est ouverte du jeudi au samedi de 14h30 à 18h, et sur rendez-vous.

La résidence

Chaque année depuis 2011, Le Musée des Arts Buissonniers accueille un artiste en résidence. Pendant un mois, il investit la place du village et  sculpte un bloc de pierre de pays, face à l’église et sous l’œil encourageant des habitants. Ce travail fait l’objet de visites pédagogiques et de rencontres avec les visiteurs.
La sculpture  est exposée durant un an sur la place du village  avant de rejoindre le Jardin des Sculptures
> La résidence a lieu du 31 octobre au 3 décembre 2016
> La restitution de la résidence de sculpture a lieu samedi 3 décembre à 16 h pour découvrir l’œuvre sculptée en présence de l’artiste.

Vous pouvez suivre la résidence de l’artiste sur : www.artsbuissonniers.blogspot.com

Aller + loin : 

Le site de 100 TAUR

Lire son portrait sur le site Cultures Toulouse